ATERGATIS

Site pour enfant ou adolescent ayant perdu un parent par suicide

Mes nuits, mes rêves

ado_dream

Même si c’est difficile de se réveiller en pensant qu’on a rêvé de son père ou de sa mère alors qu’ils ne sont plus là, le rêve est important, indispensable même : quand on rêve, notre esprit travaille ! Cela nous aide à comprendre certaines choses, à penser certaines choses qu’on a du mal à penser quand on est réveillé. Par exemple, on peut essayer de s’empêcher de penser à son père ou à sa mère mort(e) (en faisant autre chose, en pensant à autre chose) et en rêver toutes les nuits ! Bien sûr, on peut ne pas trop aimer ça ; ça peut rendre triste car on aimerait qu’ils soient là, mais le rêve permet aussi de continuer à penser à eux. Le rêve dépasse notre pensée, il nous confronte à des choses auxquelles on ne penserait pas de nous-même. Par exemple, on peut rêver de la mort d’un parent toujours vivant ou pire, on peut rêver l’avoir tué nous-mêmes ! Les rêves traduisent et déguisent des questions, des angoisses, des peurs. C’est pour cela qu’ils sont si souvent bizarres ou étranges.

Et le rêve c’est aussi ce qui permet de se souvenir de certaines choses, de revoir des images ou d’imaginer de nouveaux moments avec la personne disparue. C’est une sorte de mémoire qui fait revivre des émotions.

Quand on ne rêve pas, c’est peut-être que l’on ne se souvient pas de ses rêves, tout simplement, parfois parce que c’est trop douloureux, que ça rendrait trop triste. On peut recommencer à rêver un moment après, quand ce qu’on ressent est moins fort. Mais jamais on n’arrête de rêver !

Retour aux questions VOUS AVEZ PLUS DE 10 ANS
forumButton

Un endroit où poser des questions anonymement et gratuitement. Des spécialistes y répondent.

forumButton